Les Chevaux du ciel tombent en pluie de poussière
Après deux mois de répétitions, nous avons joué Les Chevaux du ciel, pièce de Naghmeh Samini, mise en scène d’Ali Razi, au 23e festival de Fajr à Téhéran. Ali Razi a obtenu le prix de la mise en scène à cette occasion.
Au mois de février, la pièce a été reprise une dizaine de fois au théâtre de Téhéran. Elle eut un succès émouvant pour nous (malgré la censure dont elle fut l’objet), et ma joie fut intense d’interpréter quatre personnages aussi singuliers : une jument, un soldat décapité durant une bataille, une jeune femme enceinte souffrant depuis des millénaires de ne pouvoir accoucher, et enfin, la métaphore du destin. Cette pièce parle de Syavash, mythe tiré du livre des rois, héros martyr dont l’épreuve est de traverser le feu accompagné de sa jument.
Nous avons l’intention de jouer cette pièce à Paris et en tournée.

Film documentaire de Tinouche Nazmjou
Fin janvier 2006, nous avons entrepris avec le réalisateur franco-iranien Tinouche Nazmjou, accompagné d’une équipe technique exclusivement iranienne, le tournage sur un mois d’un film documentaire. Ce film suit mon parcours de comédienne “française” à Téhéran, à travers la pièce Les Chevaux du ciel mais aussi à travers de nombreuses rencontres. Notamment avec des religieux, des artistes et des citoyens iraniens. J’ai pu rencontrer, grâce à ce film, de nombreux points de vue sur la religion, l’art, la difficulté de créer, la curiosité, et la révolte parfois, qui animent les Iraniens aujourd’hui.
Ce fut pour moi un travail passionnant et enrichissant. Et un choc.
Ma rencontre avec le cinéaste Abbas Kiarostami fut un des moment les plus émouvants de ce périple de deux mois en Iran.
La suite du film concernera Hasan Madjooni à Paris lors de la reprise des Chevaux du ciel dans notre pays.

Laure, Une rupture, 1934
Nazim Boudjenah, contraint de quitter le projet de Laure, a achevé en novembre 2005 l’adaptation des Lettres de Colette Peignot à Boris Souvarine.
C’est le metteur en scène Nathalie Gauthard qui mettra ce long monologue en scène. Et nous cherchons actuellement une programmation qui accueillerait le spectacle.